LE FLEURET


EN GÉNÉRAL...

 Il faut toucher son adversaire avec la pointe de la lame. La zone valable exclut les membres de la tête ; c'est-à-dire que pour qu'une touche soit valable et rapporte un point, elle doit être portée sur la zone du tronc.

Les assauts au fleuret sont soumis à des règles de priorité. Un tireur a la priorité s'il lance son attaque ou effectue une parade avant de lancer sa riposte.

Grâce à cette règle, on peut déterminer le tireur marquant un point en cas de touche simultanée. Si aucun des tireurs n'a la priorité, aucun point est accordé. 

Afin de distinguer les touches valables des touches non valables, l'équipement du fleurettiste comporte une cuirasse électrique couvrant la zone valable.

Son poids total est inférieur à 500 grammes.

Sa longueur totale maximum est de 110 centimètres.

La lame d'acier est de section quadrangulaire et de longueur maximum de 90 centimètres, sa flexibilité est réglementée, limitant la rigidité et la souplesse.

La coquille ronde doit avoir un diamètre compris entre 9,5 et 12 centimètres.

La poignée a un longueur maximale de 20 centimètres et doit satisfaire des conditions de forme, de revêtement et de gabarit.

Au fleuret électrique, la lame est terminée par un bouton marqueur électrique devant repousser un poids de 500 grammes.


AU CERCLE D'ESCRIME DE REIMS...

Par convention et au vue de notre politique sportive, le fleuret est l'arme par laquelle commence chaque enfant désirant s'initier à la pratique de l'escrime. Par la suite, il pourra se tourner vers une autre arme. 

Autant proposé en loisirs qu'en compétition, il existe un groupe adapté à chacun. 

 

Retrouvez toutes les séances et l'emploi du temps des cours ici.